Un nouveau rassemblement hier en Maurienne contre le Lyon-Turin.

Un nouveau rassemblement hier en Maurienne contre le Lyon-Turin.

Plus de 200 personnes étaient mobilisées hier à Villarodin-Bourget pour dire non à ce projet de ligne à grande vitesse.

Il s’agissait d’un rassemblement festif et familial auquel participait de nombreux élus, associations et syndicats. Les manifestants entendaient dénoncer avant tout, avec ce chantier une atteinte irréversible aux réserves en eau de la montagne. Un député prévoit d’ores et déjà de déposer une commission d’enquête parlementaire aujourd’hui à l’Assemblée nationale sur cette problématique de l’eau.