La prédation du loup inquiète les députés de la majorité en Haute-Savoie

La prédation du loup inquiète les députés de la majorité en Haute-Savoie

Antoine Armand et ses 3 autres collègues de la majorité viennent d’adresser un courrier au ministre de l’agriculture Marc Fesneau et au ministre de la transition écologique Christophe Béchu

Un courrier afin de les alerter sur les conséquences catastrophiques de la prédation du loup pour les éleveurs et pour l’agropastoralisme. Selon les élus, les éleveurs de Haute Savoie sont aujourd’hui confrontés à une prédation plus nombreuse, plus fréquente et plus violente. Il est donc nécessaire de réguler le loup selon eux. Ils préconisent pour cela plusieurs pistes comme celle par exemple d’augmenter les prélèvements. Les députés sollicitent donc un rendez vous dans les meilleurs délais avec les ministres concernés.