Le taux d'accidentologie en hausse chez les saisonniers

Le taux d'accidentologie en hausse chez les saisonniers

Nos stations de ski perdent-elles leur attractivité auprès des saisonniers ? C’est ce qu’affirme la CGT qui tire un premier bilan de cette saison.

Les représentants des différents massifs français étaient réunis à Chambéry hier (mercredi). D’après le syndicat, le taux d’accidentologie en hausse s’explique par des personnels moins expérimentés et pas assez nombreux. La précarité des métiers de la montagne est également devenue trop forte. 10 à 12% des saisonniers ne sont pas revenus cette année. En cause : des rémunérations trop faibles, un manque d’avantages et la réforme de l’assurance chômage. Elle prévoit un accès aux indemnités à partir de 6 mois d’activité au lieu de 4 auparavant, ce qui exclut donc les saisonniers. Antoine Fatiga, responsable des remontées mécaniques à la CGT revient sur ces freins à l’embauche au micro ODS Radio d’Alice Drogue.