La colère des salariés de Ferropem hier à La Léchère en Savoie

La colère des salariés de Ferropem hier à La Léchère en Savoie

Des salariés ont incendié des véhicules et dégradé plusieurs bureaux hier pour dénoncer le refus de la direction de négocier.

Une réunion de négociation devait d’ailleurs se tenir hier entre les Syndicats et la direction. Mais celle-ci a refusé d’y participer selon les syndicats. D’où la colère des salariés. Les gendarmes sont donc intervenus. Rappelons que plus de 200 emplois sont aujourd’hui menacés au sein de l’usine de Château Feuillet, touchée par un plan de sauvegarde de l'emploi